Uncategorized

Identité et identification

Dans cet article dense d’analyse des dynamiques liées à l’identité et à l’identification publié sur @thevulvicnetwork , nous avons tenté de rendre clairs ses enjeux contextuels et interpersonnels, politiques, sociaux et situés. Nous y parlons d’intersectionnalité, de transidentités, mais aussi plus largement du rapport aux normes, aux systèmes de répartition du pouvoir et de la participation au politique, du modèle proscriptif contre un modèle prescriptif (Francisco Varela). Nous y évoquons les travaux de Paul B. Preciado, de Sylvia Federici, de @ocean_officiel (La politique des putes, @nouvellesecoutes ), de Darian Leader et son travail critique sur Lacan, de Sam Bourcier, d’Ellen Dissanayake, entre autre.
Mais surtout, l’idée de cet article est venue en réaction à la mort de Doona, dont ont suivi les divers rassemblements devant l’établissement du @crousmontpellier et d’autres en France.
Un merci à Lexie (@aggressively_trans), à Tan (@par.et.pour et l’asso @assopolyvalence ) et à Delphine (@autistequeer_le_docu ) pour leur travail d’analyse et de sensibilisation respectif sur les transidentités, le travail du sexe et l’autisme.
Une grosse pensée à @deuxieme_page et @polysememag , ainsi qu’un grand merci à @lafillerenne pour la photo de couverture ❤
Et vive les couleurs ❤ ❤ #identité #LGBTQIA #trans #nonbinary #intersectionality #psychanalyse #politique #genre

Three paradoxes and concentric circles

Texte en pdf :

«For those of us

who were imprinted with fear

like a faint line in the centre of our foreheads

learning to be afraid with our mother’s milk

for by this weapon

this illusion of some safety to be found

the heavy-footed hoped to silence us

For all of us

this instant and this triumph

We were never meant to survive.»

Audre Lorde, «A Litany for Survival», 1997

«Dafna avait l’air d’ignorer qu’en Occident nous baignons tous dans la conviction que chaque humain quitte l’enfance tôt ou tard, et refoule alors sa première identité. Ce passage obligatoire […] implique une différence radicale entre les âges et postule le caractère pathologique des simplets qui ne parviennent pas à adopter une conduite estampillée adulte. Que des enfants revendiquent leur spécificité, leur droit à la différence, n’est légitime à nos…

Voir l’article original 10 494 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s